top of page

Atelier d'expérimentation audiovisuelle. 
Représenter une mémoire queer en périphérie urbaine. 

Capture d’écran 2024-04-02 à 16.58.56.png

kinotopia est un atelier de création et d’expérimentation audiovisuelle autour de l’absence de mémoire queer en périphérie urbaine. 

 

Partant du constat d’un manque ou d’une absence de traces et de témoignages, cet atelier souhaite proposer un cadre de réflexion et d’expression pour cette mémoire, passée et présente, invitant cinq participant.es à réaliser un essai audiovisuel. L’objectif de cet atelier est de confronter la perception d’un espace urbain à l’expérience intime et subjective des personnes qui y vivent ou y ont vécu.

 

kinotopia envisage la perspective mémorielle, quand c’est rendu possible, par l’actualisation et la réappropriation d’archives (images, sons, textes…), où, quand les témoignages  manquent, par la création et la fictionnalisation. 

 

Pour la mise en forme de ces récits, le projet s’appuie sur la notion de collage, s’inspirant de celle développée par José Esteban Muñoz à travers l’"intermédia" : mélanger les sources, le fait à l’imagination, pour inventer des récits à partir des brèches. Cette notion est importante dans la pédagogie de l’atelier, tant dans la conception et l’écriture de chaque essai comme pour leur réalisation. Durant cet atelier, les participant.es ont la possibilité de varier les sources pour la conception de leur essai : archives personnelles ou ouvertes (texte, son, image) ; images tournées en numérique (téléphone portable où caméra selon leur choix) ; images analogiques (travail plastique sur pellicules : peinture, scratching…). Cette possibilité de superposer les formats (numérique/analogique) comme les registres (images existantes/inventées), permet à chacun.e des particpant.es de générer son propre témoignage, sa propre archive.

 

L’atelier se déroule en quatre jours, du 10 au 13 juin, à la Maison Étudiante Marta Pan à Saint Quentin en Yvelines. Cinq participant.es seront accompagné.es durant les phases d’écriture, de filmage et de montage par les artistes Takashi Makino et Stéphane Gérard. 

 

Design sans titre-11.png
Design sans titre-4_edited.png
Design sans titre-10.png
Design sans titre-13.png
bottom of page